LE LIEN ENTRE LA BIODYNAMIQUE ET LE CHAMANISME

 

Les grands principes des cultures chamaniques transposables via l’outil biodynamique sont :

 

- Les nettoyages et dégagements 

- L’accès sincère à d’autres espaces-temps afin de pouvoir enfin vivre une ou des émotions bloquées

- Pouvoir reprendre le déroulé du processus de deuil

- L’utilisation de portails pour accéder à d’autres portes, d’autres réalités

- L’intention précise permettant de contacter l’information utile pour le patient

- La possibilité pour cette information d’être liée à un comportement, un symptôme ou une maladie

- La possibilité de guérison ou d’amélioration du symptôme et/ou du comportement

- L’utilisation des rituels pour ancrer ces informations et/ou nettoyer 

- La possibilité de se déconditionner pour quitter une voie qui n'est pas la sienne

- La possibilité de choisir cette voie par une intention et d'utiliser son libre arbitre pour reconnaître les signes qui montrent si vous y êtes ou non 

Par sa capacité à contacter le système nerveux, la Biodynamique permet l'accès aux états de conscience élargie. 

 

Ces états de consciences sont :

 

- un état de présence au corps de souffrance : par son attention particulière au niveau du corps de souffrance ou parce que la santé aura sollicité celui-ci pour le « dégager », le praticien permet au patient de vivre son émotion en exprimant ou visualisant les informations nocives (plusieurs autres techniques très douces sont possibles).

 

- un état de présence élargie : une fois déconditionné, le patient peut grâce à une induction adaptée, se rendre avec la plus grande sincérité possible dans un autre espace-temps dans lequel il pourra enfin revivre et exprimer les émotions liées à l’événement perturbateur.

Sa présence sincère au déroulement de l’histoire causale permettra au processus de deuil de se faire enfin pour aboutir à la paix et la sérénité retrouvées.

 

- un état de présence renforcée : une intention (qui fait suite à l’évidence des phases précédentes) sera choisie par le patient et validée sous une forme efficace par le praticien.

Cette intention sera définie par lui comme étant l’endroit où il veut aller dorénavant.

Grâce à son état de présence renforcé, le participant fixera lui même ses nouvelles lois.

 

Toujours par sa présence particulière, le praticien va permettre au patient d’ancrer cette intention afin de l’incarner pour qu’elle puisse avoir beaucoup plus de chances de se produire.

 La nouvelle conscience permettra une présence accrue aux hasards et synchronicités qui se présenteront. Il pourra ainsi reconnaître ceux qui pourraient l’éloigner ou le conduire vers ce but.

Son libre arbitre décidera en toute conscience de suivre ou non la route qu’il a choisi.

 

Nota 

 

Les forces biodynamiques peuvent aussi s’exprimer directement si le corps de souffrance ne les en empêche pas.

Dans ce cas, il est inutile de passer par le nettoyage.

Tout dépend du niveau de guérison que le patient cherche à obtenir.

 

Praticien, guide et catalyseur 

 

Le praticien est le guide par son état particulier, son empathie, sa connaissance du besoin qu’exprime le patient.

Son écoute des forces biodynamiques permet l'amélioration du programme de santé. 

Jamais il n'essaie d'augmenter ou de diriger ses forces, celles-ci se potentialisant par son intermédiaire. 

Elles prennent leur source au-delà de lui.

Elles ont une intelligence qui agira avec ce qui est juste dans le moment présent et jamais au-delà de ce qui est bon pour le patient à cet instant.

C’est parce qu’elles sont intelligentes qu’elles continueront à agir bien au-delà de la séance.

La santé n’a qu’un but: vous maintenir au plus près de votre état originel.